menu

Plan santé 2018

Le plan Santé 2018 est révélé, faut-il espérer des délais d’attente plus réduits en ophtalmologie ? Parmi la cinquantaine de mesures annoncées en septembre 2018 dans le cadre du Plan Santé, certaines d’entre elles pourraient avoir un impact fort sur la filière de santé visuelle. Thierry Bour, président du Syndicat national des ophtalmologistes (Snof), s’est en effet déclaré favorable à ces mesures, qu’il juge aller “dans le bon sens” pour tenir l’objectif Zéro délai en 2022.

 

“Ma Santé 2022”, pour rénover le système de santé français

Présenté le 18 septembre 2018 par le chef de l’Etat Emmanuel Macron et la ministre de la santé Agnès Buzyn, le plan santé “Ma Santé 2022” a dévoilé 54 mesures visant à renforcer l’offre de soins et son accès à tous les Français, désengorger certains services comme les urgences… et, de façon plus générale, transformer pour rénover le système de santé français. Pour ce qui est de la filière visuelle précisément, le président du Syndicat national des ophtalmologistes de France (Snof), Thierry Bour, a déclaré que la plupart des mesures annoncées allaient dans le bon sens, avec un impact notable de deux mesures en particulier : la création du métier d’assistant médical et la suppression du numerus clausus.

 

En savoir plus