menu

Se protéger de la lumière bleue

Si les écrans sont nos fidèles compagnons du quotidien, ils émettent un rayonnement bleu-violet qui fatigue les yeux et peut endommager la rétine. Pour éviter de voir notre histoire d’amour ternie, voici quelques précieux conseils et indications !

La lumière bleue, au sujet de laquelle circulent de nombreuses idées reçues, est partout. Émise principalement par le soleil, mais aussi lorsque vous allumez une LED ou une ampoule halogène, par exemple. Davantage encore, lorsque vous pianotez au bureau, flânez sur les réseaux sociaux ou vous défoulez sur les jeux vidéo. Si, comme 60 % des Français, vous passez 6 heures ou plus chaque jour devant vos ordinateurs, tablettes ou smartphones, il va peut-être falloir penser à chouchouter vos yeux…

Ces appareils diffusent en effet de la lumière bleue (lumière à haute énergie visible, d’après son nom scientifique). En cas d’exposition prolongée aux écrans, gare aux maux de tête et à la fatigue visuelle ! En cause ? Le scintillement produit par certaines nouvelles technologies, intégrées dans nos outils digitaux pour améliorer la clarté. Conséquence : la rétine est chahutée, augmentant à long terme le risque d’une vision dégradée.

Une lumière amie…

À la base, la lumière bleue fait partie du spectre de la lumière naturelle. Le bleu-turquoise, une partie de cette lumière bleue émise par le soleil, par exemple, est bénéfique pour la santé. Notre corps s’en sert pour réguler les cycles de sommeil et d’éveil, la température interne ou encore l’équilibre hormonal. Il s’agit aussi d’un remède à la mauvaise humeur et d’un allié du bien-être. En la matière, la lumière bleue est un véritable concentré de tonicité !

En savoir plus